· 

Vision administrative avec le Coronavirus Covid 19

Le virus est là, il nous fait plier un peu du genou mais ce n’est pas cela qui va nous mettre à terre, bien qu’il y ait des personnes qui n’attendent que ça….non, en tant que professionnel qu’on soit tout petit (comme moi) ou un peu plus grand (comme bien d’autres), il faut savoir prendre les décisions mais ça, je suis sure que vous savez faire mieux que moi.

 

Si le temps semble suspendu, il ne faut pas négliger que nous habitons en France et qu’en France, il y a toujours autant de formalisme….et oui, je suis secrétaire, ou assistante si vous préférez mais dans tous les cas, le nombre d’entreprises qui vont devoir faire des papiers, je suis sure qu’il va y en avoir beaucoup. Alors pour préparer le « demain » qui se prépare « maintenant », je vous informe de quelques points pour tenter d’améliorer cette reprise administrative.

 

-Coté trésorerie, il est essentiel de prendre le temps de noter toutes les dépenses que vous ne pouvez pas changer comme les charges fixes. Régulièrement j’utilise un fichier excel que j’ai construit ce qui me permet d’avoir une vision d’ensemble. Il existe bien des modèles mais pour le peu qu’il y ait des macros ou des formules, cela peut tout fausser, alors prudence.

 

-quand toutes les charges qui tombent tous les mois ont été notées alors il faut s’occuper de ces charges qui sont petites mais coûteuses mis bout à bout surtout si elles n’ont aucune plus-value alors il faut les éliminer (abonnement à une revue qu’on ne lit pas par exemple, assurance d’un engin qu’on n’a plus). Il n’y a pas de petites économies et j’ai vu dans beaucoup de cas des petites sommes prélevées qui sont si petites qu’on ne s’en occupe pas chaque mois et pourtant, à la fin de l’année sur son bilan, cela fait une somme.

 

-Coté banque, je pense que vous vous êtes occupés de tous les reports bancaires si ce n’est pas le cas, contactez au moins votre banquier pour le tenir informé de votre situation. C’est votre partenaire et c’est maintenant que vous allez savoir sur qui compter coté banque (et coté personnel mais ça c’est l’expérience)

 

-Coté aides, il y a plein d’annonces et de mesures affichées sur le site du ministère . Quoiqu’il en soit, il existe différents dispositifs pour aider à passer ce cap mais tout sera vu au cas par cas.

 

-Il existe un prêt garanti par l’Etat de 25% mais sachez que si vous voulez ne demander que 10% de ce montant pour éviter de solliciter un prêt, c’est possible même si vous souhaitez redemander quelques temps après 15% de plus.

 

-Pour avoir travaillé dans des organismes comme l’Urssaf ou les Assedics (il y a fort longtemps), je peux vous dire que le pire c’est de ne rien dire. Je sais qu’il va falloir faire des courriers pour prévenir que vous ne pourrez pas payer mais vraiment je vous conseille d’ANTICIPER et non d’attendre le courrier de rappel pour cotisation non réglée, non déclarée.

 

-Coté formation, monter vos dossiers de formation auprès des différentes opco (ou fafcea pour certains micro entrepreneurs - voir l’attestation de versement reçu par l’URSSAF c’est noté dessus. En plus, en ce moment, ils allègent le process) car demain, nous ne reprendrons pas tous le chemin du travail, il faut bien en être conscient. Je sais bien que cela ne sera pas facile de ne pas aller au travail pour certains si on est obligé de garder ses enfants mais je pense que ce sera bien plus facile à gérer si vous parlez avec votre employeur de faire de cette période une période pour approfondir des points qui amélioreront votre travail demain. Là aussi, ANTICIPER est le meilleur moyen d’apprivoiser demain pourtant c’est une anxieuse qui vous parle mais une anxieuse positive qui a une vue d’ensemble sur un certain nombre de choses du fait de l’expérience pourtant je ne dirai jamais que je suis une experte mais j'ai juste du bon sens !

 

En attendant la reprise prochaine, pensez à ces différents points, prenez bien soin de vous et surtout rappelez-vous bien que l’union fait la force alors ne restez pas seul face aux difficultés actuelles.

 

 

Alexandra

Écrire commentaire

Commentaires: 0